• CERIA Lindsey

    Je cache mes sentiments mais je les expose à travers des dessins sombres

    Ces souvent dans l'amertume que ma journée s'achève

    Le passé est difficile à oublier et me hante depuis un bon moment

    Je peux être un ange mais peut aussi taper une crise pour un rien

    Si je pouvais me réconcilier avec quelqu'un ce serait avec son père

    Si je recommencerais ma vie je la ferai en rose pour mettre un peu de joie

    Je suis amoureuse depuis bien longtemps de mon meilleur ami mais je ne veux pas gâcher une telle amitié

    J'adore mes amis qui me consolent dans mes moments difficiles

    J'aimerais une vie meilleure où il pourrait y avoir des parents qui ne se disputent jamais et ne lèvent jamais la main sur leurs enfants

    Une vie sans violence

    Je suis toute jeune mais pense déjà loin pour mon avenir

    Je veux m'envoler loin dans les aires dans des pays où ils connaissent à peine la pluie et ignorent ce que c'est la neige

    C'est pour cela que je fais des études dans le tourisme

     

    Toutes ces choses font de moi, Lindsey

     

    Lindsey

     

      

     

  • CERIA Isatu

    Je suis une fille belle comme la lune au fond de l'océan.

    Quiconque veut jouer avec moi je jouerais avec lui.

    J'aime ma famille comme j'aime l'eau à boire.

    Je suis le plus grand animal du monde, noir et paresseux.

    Je suis l'oiseau.

    Je suis une étoile de mer qui brille au fond de la mer et qui ne craint aucun bateau.

    Je suis une fille sensible au regard, belle lorsque j'affiche un sourie, moche lorsque je m'énerve comme l'hippopotame.

    J'ai plusieurs caractères différents qui sont cachés en moi.

    Je suis une plante super grande qui porte bonheur,

    J'ai un cœur rempli de joie qui brille au fonde de moi, malgré tous les soucis je souris amicalement à mes amis que je garde précieusement.

     

      

     

  • CERIA Laora

    Je suis le courage qu’on donne aux amis

    Je leur redonne de l’espoir là ou il fait sombre dans leur vie

    Même, s’ils ne pensent qu’à souffrir

    Je les ferai rire

    Car pour moi le plus beau cadeau qu’il puisse me faire c'est de me donner un sourire

    Et j’espère qu’ils me remercieront dans l’avenir.

    Même s’il n’y a pas toujours du soleil dans ma vie

    Je ne tombe pas et j’oublie mes soucis

    Car la vie est quelque chose de merveilleux

    Et ce n’est pas des bêtes problèmes ennuyeux

    Qui me barreront la route de temps en temps

    Car je connais le chemin qu'il faut prendre à travers le temps...

                                                                                                                                    C.L

     

     

     

     

     

  • CERIA Lionel

    Je suis …

     

    Je suis celui qui sourira quand tout ira de travers

    Je suis celui qui ne se laissera pas piétiner par les autres

    Je suis celui qui se redressera pour ne pas perdre espoir

    Je suis celui qui vivra heureux

    Je suis celui qui ne verra que le soleil

    Je suis celui qui avancera sans que personne ne l'arrête

    Je suis celui qui changera ses défauts

    Je suis celui qui se verra honnête et généreux

    Je suis celui qui sera déterminé pour atteindre son but

    Je suis celui que tu admireras grâce à ses talents

    Je suis celui qui sera fidèle à lui-même et à ses choix

    Je suis celui qui se vivra que pour ses proches et sa passion

    Je suis celui qui sera satisfait de ce qu'il aura

    Je suis celui qui ne verra que les bons côtés des choses

    Je suis celui qui sera apprécié par tout le monde

    Je suis celui qui ne demandera pas de grandes choses

    Je suis celui qui sera à l'écoute des autres

    Je suis celui qui croquera la vie à pleine dent

     

    Je suis celui qui emploie le futur dans ces phrases

    car si l'on veut effacer les erreurs du passé

    il faut continuer à avancer sans se retourner

    et vivre dans la sérénité de l'instant présent

     

  • Je suis faille incandescente

     

     Je suis faille incandescente qui me déchire et m'étripe le coeur en une blessure gigantesque, violacée, purulente, dégoulinante de spasmes douloureux.

    Je suis femme de rupture, de cassure, de brûlure, morte d'un couple non éclos, non abouti, non achevé.

    Je suis larve de sang séché, agglomérée au tréfonds de mes tripes, pétrifiée dans une peur de disparaître au monde.

    Je suis gelure transperçante, cisaillante qui me lacère les muscles de mille éclats.

    Je suis épouvantail éberlué.

    Je suis femelle morte de ses petits perdus dans la jungle et je erre, le regard vide, dans cet univers que je ne vois plus, que je ne ressens plus, que je ne perçois plus et qui ne me veut plus.

    Je suis le vide de la vie, l'absence de la mort, l'insouciance de l'inutile, l'aberration d'être là pour le rien et du tout qui n'est plus!

     

    Qui suis je?

    Qui va se dire de moi?

     

    Femme, inconnue du fond de moi, sors de ta réserve, explose ta dynamique.

    Femme, étouffée au coeur de moi, éclate ta valeur, ose crier à la face de ce monde sourd, aveugle et inhumain, toute la pétillance de ton être.

    Femme, crie leur ta sensualité et toute la sensibilité tendre, chaude, savoureuse, étincelante qui t'anime au tréfonds du tréfonds et qui se tord de douleur sous le joug de l'inconscience masculine.

    Femme, échappe toi de ce carcan sclérosé.

    Femme, offre moi tes épaules que j'y puise ma force.

    Femme, époustouflante du tréfonds de mes tréfonds, offre moi ta force, ta connaissance de l'âme pour que je renaisse à moi même tel que j'ai à être, tel que JE SUIS, au fond du fond.

     

    Qu'ils sachent enfin, de par le monde des vivants que cette femme là : MOI... personne ne doit l'ignorer!

    Que ne pas la connaître est un crime d "inconscience"!

    Que cela n'est pas permis.

    Que le monde sache, enfin qu'ici... existe : MICHELE DECARPENTRIES... la seule, l'unique, l'incomparable être lumineux.

    Que leur yeux s'éblouissent de mon éclat, que leur genoux en tremblent, que leur bouches en clament de joie... 

    pour qu'enfin parmi les vivants éveillés, tous me reconnaissent Déesse d'un savoir subtil, d'une intelligence rare de coeur à coeur, de corps à corps, où la parole n'a pas la place primordiale, où la parole se tait, enfin.

                                                Michèle