L'Un-connu - Florence, Paris

 
 
Je suis venue jumelle,
double tourterelle, 
avec de l'or dans mes cheveux coiffés,
née coiffée.
Je suis venue de là-bas, où tout re-va ,
venue pour m'étonner de tout.
 
Nous restons, toi et moi,
près de la frontière,
proches de la table dressée,
de l'autre côté,
pour les invités de l'au-delà.
Nous restons, toi et moi,
tournés vers ici,
ici-bas.
 
Que voyons-nous? 
Toi, mon jumeau tranquille, 
que vois-tu?
 
Mon jumeau né 
et en moi trouvé,
unis, réunis, sacrés.
 
Je suis le féminin et le masculin 
le lieu béni des noces réalisées,
les épousailles intérieures
advenues.
 
Je suis le double héritage,
la co-naissance en gloire !
Je suis née avec l'autre,
que déjà je connais.
Ses yeux sont les miens,
mienne sa voix,
nous sommes l'Un-connu,
toi et moi.
 
 
Florence, Paris
avril 2013
 
 
 

Les commentaires sont fermés.