03/07/2013

J'habite dans le ciel clair - Nathalie, Bruxelles

J’habite dans le ciel clair,

Sereine sur ma planète.

Longtemps j’ai ramoné mes volcans intérieurs

Et leurs cratères crachent encore de noires fumées.

 

Ronde est ma vie,

Rondeur où germent des fleurs.

Brise qui soulève de l’or,

Je suis voile de lumière flottant dans le vent des plaines.

 

Mon astre est lointain, je tourne dans des horizons purs.

Ma sphère est une oreille qui capte l’au-delà des silences.

 

Mon jardin est autour d’un arbre  au tronc puissant,

Puissance si grande qu’elle en est effrayante.

Je sens monter en moi une sève à la poussée irrésistible.

 

Mon univers est constellé de lueurs douces,

Il est en moi, je tombe en lui.

Qui est dedans ?

Qui est dehors ?

 

Je flotte entre ombre et mystère.

Quelle est cette symphonie ?

D’où vient-elle ?

 

Je suis l’oreille où bruissent les étoiles,

Le réceptacle où prend forme le monde,

J’accueille l’invraisemblable,

En moi tournoie la luminescence obscure du temps.

 

 

Profondeville, 28 avril 2013

 

 

09:45 Écrit par Marie Milis dans Autolouanges d'ici | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.