Autolouange après Chopin ( 3ème sonate, 1er mvmt)

 

 

Je suis tout à la fois furie et tendresse sublime,

 

Abandon aux tempêtes,

 

Délicatesse déclarée.

 

 

 

De ma fontaine jaillissent des gouttes de cristal :

 

Pur appel à la vie.

 

Ma musique, sans se perdre, suit toutes les errances.

 

Je suis l’autorité venue de la nuit des temps.

 

Dans l’ombre je me redresse, j’enfle, j’englobe tout.

 

Jamais je ne fuis.

 

 

 

Les cavalcades de mes notes lancées dans un galop effréné

 

Vous emporte aux confins de la connaissance.

 

Dans une course folle, je lance tous mes désirs.

 

 

 

Ma voix sourde explore d’épaisses ténèbres

 

Et mes turbulences se font lumière.

 

Je bois à la source, je coule et désaltère.

 

Je suis pluie de tendresse

 

Déversée sur les abîmes de la souffrance.

 

 

 

Trille d’amour déchaîné, je me transforme en danse acrobatique.

 

Je viens pour chacun.

 

Je comprends toutes les détresses

 

Et berce toutes les nostalgies.

 

 

 

Je suis initié à l’art ultime :

 

Je fais de mes déchirements des extases

 

Et je rayonne ce savoir.

 

 

 

                                          

 

                                                          Nathalie

 

                                                          Saint-Didier, le 28-07-2013

 

 

 

 

 

Commentaires

  • SPLENDIDE.

Les commentaires sont fermés.