Je suis la clé, Laure

 

Je suis la clé

J’ouvre les portes de  mes questions une à une

Filer à vélo dans le vent

Me mettre en route vers les sommets,

j’ai confiance ;

la destruction

le désastre

je leur tourne le dos

La perspicacité qui vient avec l’âge

me salue d’un grand rire amical

J’inspire confiance

Je dis oui à la vie

J’accueille la métamorphose

par moi choisies

pour être l’histoire d’amour

épousée par mes rides

Même les lions pactisent avec moi

Vieille j’ai l’âge de naître

mes petits petons de nouveau-né

sont les pieds du maître

bien-aimé

Qu’importe les taches sur la page

elles dessinent un chemin

où les erreurs réparent tout

Je suis dynamisme pur

et les roses, fées penchées sur mon berceau

accompagnent mon ascension

vers le cœur de la lumière

Les commentaires sont fermés.