• Sophie, formation Saint-Didier 2015

    Je mets ma sagesse au service de ma liberté

    J’ajoute intensément de la beauté à la beauté

    Je fais tomber les masques du faire

    Je rends inutile les prisons

    Je métamorphose le doute en passion

    Je détecte la puissance en chaque parcelle de vie

    Je muscle mon corps par l’énergie dont j’ai besoin

    Je donne la clarté limpide aux idées

    Je suis pari entre moi et moi

    De moi à moi je m’entends

    De toutes mes couleurs je te parle

    De seconde en seconde je révèle l’essentiel

    Je prends conscience de la ma puissance singulière

    Je renforce l’intuition originelle

    Je suis aventure d’enfance à tout moment de nos vies

    J’accouche de moi-même,

    au plus profond de moi je vibre au-delà de mes viscères,

    je suis unisson avec l’univers

    Je suis cristal de guérison disponible à chaque instant

    Je suis trésor secret, visible par le cœur

    Je suis stéthoscope de l’âme

    Je tisse des innovations traditionnelles

    Je suis cheminement  de l’évidence inexplorée

    Je suis charpentier d’urgence

    Je protège les miracles à venir

    Je suis reine mage

    Océan de sagesse

    Berceau de la mémoire

    Elan du renouveau

    Je karcherise à l’hydromel

    Je suis effet champagne

    Je suis fête jubilatoire de danser avec toi

     

    Je suis Sophie Sérénite

    Mon métier est le merveilleux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Sophie, formation Saint-Didier 2015

     

    Je me lance à l’assaut des sommets les plus hauts

    Je garde la sécurité de l’illimité

    Authentique  voyageuse de toute contrée, je progresse à mon rythme

    Je cherche l’intensité de nos légendes personnelles

     

    J’accepte de me fondre dans la perte de moi-même

    pour renaitre entièrement neuve

    Je me découvre trésor au service du Seigneur

    Je suis lumière

     

    J’ai la puissance du lion

    Mes pieds me propulsent

    Mes mains et mes mots soignent

    Je suis élixir de paix

    Générosité en mouvement

     

     

     

     

  • Sophie, formation Saint-Didier 2015

    Je suis moment de bonheur

    J’aime aimer la vie

    Je croque les rêves  multicolores

     

    Je suis fil de tendresse entre les êtres

    Je transmets la poésie du monde

    J’ai des histoires fleuries à raconter par milliers

     

    Je fais sourire ton visage, rire tes mains et pétiller ton regard

    Je suis canal de joie

     

    Je perçois le oui caché au cœur du non

    J’écoute l’inattendu,  le savoure voluptueusement

    Je suis gourmande d’infinis plaisirs partagés

     

    Je suis abondance de voyages inexplorés

    J’ai l’audace en héritage

    L’énergie de la brise légère en cadeau

     

     Je suis née pour transmettre l’absolue nécessité

    d’expérimenter par

    soi-même le goût de la vérité

     

  • Sophie, formation Saint-Didier 2015

    Je suis silence

    J’irrigue les âmes solitaires

     

    Je suis fil de tendresse ininterrompu

    Je relie tous les êtres, des temps les plus anciens aux temps les plus lointains

     

    Je suis présence de l’instant

    Goutte de vérité posée sur terre

     

    Canal de vie

    Je ravive les questions oubliées

    Je suis incitation à la compréhension du monde

     

     

     

     

  • Sophie, formation Saint-Didier 2015

    Je suis silence

    J’irrigue les âmes solitaires

     

    Je suis fil de tendresse ininterrompu

    Je relie tous les êtres, des temps les plus anciens aux temps les plus lointains

     

    Je suis présence de l’instant

    Goutte de vérité posée sur terre

     

    Canal de vie

    Je ravive les questions oubliées

    Je suis incitation à la compréhension du monde

     

     

     

     

  • Chantal, formation à Saint-Didier, juin 2015

    Autolouange sur anagramme

    Je suis la protégée d’un sage aux yeux verts de chat persan.

    Je plonge dans son regard, comme dans un miroir, et, dans une seule vision, je vois ma destinée et le destin du monde.

    Je suis singe envoyé sur les routes en quête de sagesse.

    Je suis singe dont les sottises et les simagrées ont attiré la protection divine.

    Femme, je conjugue, en une seule et même personne, les deux faces d’une pièce d’or.

    Je suis la guérisseuse qui cueille les feuilles des arbres.

    Je suis la muse qui couche sur des feuilles des mots de guérison.

    Je sais que je suis désirée en ce monde.

    Je suis livres s’écrivant pour révéler la vérité aux hommes.

    J’ai la force et le courage d’un centaure dont la flèche acérée sur son arc bandé, à chaque fois, touche juste.

    Je porte dans ma prière la souffrance du sauvage solitaire dont l’alliance avec la nature et les forces terrestres a buté sur la mort et une croix de pierre.

    Je suis chamane : je danse toutes plumes au vent.

    Je me confie au souffle de la vie pour vivre, corps et âme, la plus belle des idylles.

    Par mes incantations et toutes mes offrandes, je reçois moi aussi le don de la vision.

    Je suis l’œil aux sept mains et aux douze rayons.

    Dans ces moments, je suis la visitée des anges.

    Je suis pour eux silence en présence duquel ils aiment se reposer et venir jouer.

    Je m’amuse de leurs rires et leurs frémissements d’ailes.

    Je suis, par leurs jeux, une enfant éternelle.

    Puisant à ma force vitale, j’accompagne, jour après jour, la femme que je suis, vivant au cœur du monde.

    Je suis journées on et je suis journées off.

    Les jours on, je porte ma robe la plus lâche et la plus naturelle.

    Je mets à jour ma peau nue, me livrant aux regards.

    Je révèle ainsi ma part d’ourse.

    Je suis constellation me guidant dans le ciel.

    Je suis tête droite, tournée vers les plus hauts sommets.

    Je suis la conquérante de cimes enneigées.

    Je m’approche des nuages.

    Je touche la voûte céleste.

    Je suis sur les branches hautes (hôte) de l’arbre de la vie.

    Les jours off, je porte ma robe d’apparat, cousue de fil d’or dans un voile de mariée par une couturière.

    Nonchalante, je m’amuse et cuisine l’amour.

    Je suis parfum d’été et odeur de fouin.

    Je suis lèvres goûtant à des plats préparés et par trop réchauffés.

    Je suis inattention, et laisse s’envoler mon ballon rouge, gonflé d’hélium.

    Je suis la sotte laissant partir un temps précieux et libre.

    Touchée au cœur par la flèche du centaure, je reviens à moi-même.

    Je cours après lui de toute ma sagesse et m’envole vers le ciel.

     

    Charlotte

    À jour lâche m’use, sotte !

    Jour lâche amuse, sotte !

    Jour lâche a muse, sotte !

    L’âme juste touchera os

    Âme juste touchera l’os.

     

  • Pascale, formation Saint-Didier juin 2015

    Les fontaines salées

    Je suis femme entogée marchant lentement sous le soleil de midi

    Je suis calme bruissement des tissus s’effleurant

    Je laisse vêtement et nom

    Je me glisse dans l’eau bienfaisante, je suis l’eau régénératrice, maternante

    Je deviens tétard, poisson

    Je suis évasion je m’écoule de bassin en bassin, je serpente et renaît en fontaine salée émergeant des pierres démontées

     

    J’abreuve ma propre soif, je suis source jamais tarie, soif jamais étanchée, je suis soif de vivre, dispersion aux 4 vents de mes possibilités

     je suis rage de gâchis, j’engendre amertume

    Je suis tristesse, je suis larmes de femme égarée, je suis larmes de ma mère, je suis Marie-Madeleine

     

    Avant de recevoir le collage

    Je suis émotion, larmes montent de ma sources intérieures, je suis larmes inconnues et profondes

    Je suis peur d’ouvrir la porte

    Je suis hantise d’enfance perdue au fond d’abîmes raisonnables

     

    Avec le collage

     

    Je suis enfance amusée, insouciance composée

    Je suis princesse rêvée de rideaux habillée, je suis contes de fées, château dans ma tête, escalier en colimaçon

    Je suis parole bavarde arrêtée par le carcan

    Je suis lutteuse de liberté, imaginaire débridé enfermé

    Je suis exploratrice de l’inconscient libérateur et révélateur

    Je suis temps passé, devenir d’enfance, avenir questionné


    Autolouange à partir du collage et de la photo de quelqu’un

    Je suis la terre, je suis le ciel, je m’ancre au firmament terrien, j’orchestre la marche secrète du monde, je ressens tous les êtres

    Je suis réponse à appel des profondeurs de la terre et du ciel

    Je suis éléments : je suis terre racines prises dans le magma originel, je suis air pensées reliées à la voute céleste je suis eau ruissellement de pluie de mousson, je suis feu brasier brûlant et purifiant

    Je suis arc-boutée à la vie, je m’ancre à la terre, je suis le coquillage à son rocher, je suis promesse de vie, j’entre en résonance, je suis la vie immédiate et inexorable.


    Anagramme, collage, autolouange

     

    Je suis femme d’une lignée sacrifiée sur l’autel du devoir

    Je relève le défi

     

    Je suis chance donnée et volée, je suis persévérance d’aller où je veux sans retenue j’avance inexorablement sur le chemin sinueux de ma vie, je suis randonneuse de l’extrême, je vais là où je dois sans guide

    Je suis pionnière familiale de contrées intérieures inconnues, je suis porteuse d’espoirs déçus, de désirs impossibles, de colères interdites

    Je suis téméraire de sentiers inédits, de lieux interdits

    Je suis esprit libre de nouvelles connaissances de rencontres improbables

    Je suis navigueuse aux longs cours

    Je suis Antigone délivrant Iphigénie

    Je suis libératrice de chaînes invisibles prouvant mon amour filial indéfectible.

    Amen

     

     À partir d’une carte et d’un objet insolite, l’autolouange pour moi c’est :

     

    Je suis grain de folie tintinnabulant dans mon esprit

    Je suis intériorité révélée, sensible

    Je suis trace, je suis trappeur déterminé remontant la trace de mon âme lentement, patiemment

    Je suis émergence sacrée

    Je suis ancêtre et filiation, je suis lien de parenté universelle

    Je suis plongeuse, chercheuse de trésor englouti au fond des mers

    Je suis mots berceau, mots joueurs, mots guérisseurs.