La perle dans la boue - Annelle Girard


Je suis.
Je suis vague menaçante d'Hokusai, je déferle en houles brunes et mazoutées sur l'enfant chétive et maladive que j'étais, dans le ventre de ma mère, dans le ventre des mémoires mortifères et tueuses, dans le ventre des femmes dont la serrure forcée reste entrebâillée à jamais.
Cette vague, je l'ai soumise, domptée : j'ai vaincu l'hydre monstrueuse du silence et de toutes le tortures.
Je suis.
Je suis la vague de l'âme qui gonfle à chacun de mes pas, je suis la vague bleue d'un ciel d'infinitude, je suis la vague gorgée d'invincibilité, ruisselant de tous les possibles.
Je suis.
Je suis la vague joueuse, je souffle le grand large, l'audace majestueuse, l'horizon à genou.
Je suis la vague juteuse, je ruisselle en un suc, en un nectar glorieux qui désaltère l'humanité.
Je suis.
Je suis la vague-main de Dieu, en moi tout est contenu, en moi, tout est donné.
Je suis la vague -main du Bouddha, protectrice et bénissante, je me penche sur mon berceau de nacre, je bénis qui je suis.
Je suis le berceau de mon humanité, je suis l'alpha du premier cri, je suis la perle dans la boue.
Je suis.

 

Les commentaires sont fermés.