Je suis chêne, Didier

Je suis chêne. J’ai des tonnes de baisers cachés sous mon écorce, des nuages de caresses peints par mes branches. La tendresse est mon quotidien, le calme ma routine. Je suis l’île où elles peuvent se reposer, terre ferme, cocon éternel. Je suis boussole, gouvernail, vent, bouée, phare. Je suis leur présent, leur passé, leur futur. Je suis ombre discrète, chuchotement, fantôme, spectre bienveillant. Je suis immortel, j’ai plusieurs vies. Je suis torrent, ruisseau, fleuve. Je suis pelote de laine, offrant ses files perdus dans le vêtement.

Les commentaires sont fermés.